Accueil > Environnement > Mer > Hors-série Chantiers navals 2020 - Le Marin

Hors-série Chantiers navales 2020 - Le Marin

Mer


Hors-série Chantiers navals 2020 - Le Marin

Alors que les chantiers navals, notamment chinois, pâtissent eux aussi de l’épidémie du coronavirus en ce début d’année 2020 jusqu’à se retrouver contraints de reporter de nombreux navires, le marin fait le point sur l’actualité navale dans un hors-série actuellement disponible en kiosque.


9.00 € 
Quantité  



DESCRIPTION DU PRODUIT

Ce tour d’horizon commence par un bilan international de l’année 2019, qui a vu les commandes de navires de commerce diminuer et profiter essentiellement aux gros chantiers. La Corée du Sud tire son épingle du jeu et se place en tête du trio gagnant, en tonnes de jauge brute compensée, grâce à ses géants que sont Hyundai, Daewoo et Samsung.

Si la France reste peu visible des « radars de la construction navale mondiale, à l’exception notable des Chantiers de l’Atlantique », les acteurs français bénéficient « depuis peu de coups de projecteurs internationaux pour des projets techniquement audacieux », souligne toutefois Frédérick Auvray dans ce numéro spécial. Une reconnaissance méritée pour un savoir-faire en constante évolution si l’on en croit les derniers projets portés par les grands chantiers français, qu’ils s’appellent Chantiers de l’Atlantique, Socarenam, Piriou, Couach ou CMN.

Et les plus modestes, en taille s’entend, ne sont pas en reste et regorgent de projets pour s’adapter à la demande nationale et au contexte international. Pour autant, le manque de main-d’œuvre qualifiée continue de se faire sentir jusqu’à contraindre certaines entreprises à limiter leurs carnets de commandes. Une situation ubuesque à laquelle il faudrait rapidement mettre fin.

Hors-série « Chantiers navals 2020 », 56 pages, 9 euros.

Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique